Morituri (créer est un combat)

« MORITURI (créer est un combat) est un solo, qui tisse et télescope le corps en mouvement, le discours politique, les monuments aux morts et leurs gures, la photographie en direct et la musique live.
Après avoir créé récemment, sur des explorations similaires, une pièce pour 8 interprètes (Morituri ou les Oies Sauvages), ce travail en solo est l’occasion de naviguer au plus près d’une expression, une position et une mobilité personnelles.

L’occasion aussi de clarier ma pratique chorégraphique, de déployer une série d’intuitions qui lient mouvement et langage, mais aussi des interrogations sur l’incarnation, le didactique et le poétique, le commun et le dogme…
C’est enn la tentative d’inventer, de fabriquer et de composer, dans un spectacle vivant, des modes de relation à la mémoire, à l’histoire, au politique, à l’identité, à l’image et au récit, dans un corps intime et social. » Vidal Bini