Jusqu’à l’os

Avec Jusqu’à l’os, KiloHertZ continue son exploration des croisements d’écritures et de pratiques, d’une invention de dispositifs spectaculaires et sensibles.

Pour cette première création à l’intention du jeune public, c’est Caroline ALLAIRE, interprète de la compagnie depuis le début, qui initie et développe le projet. Elle a invité Marianne DINEUR, plasticienne, spécialiste notamment de la taille-douce (procédé de gravure en creux), à se joindre à elle pour ce spectacle à quatre mains, deux corps et… deux boîtes crâniennes.

Jusqu’à l’os propose une exploration poétique, visuelle et gestuelle du corps humain, à partir de planches anatomiques, anciennes ou récentes. Mises en mouvements, transformées, en chair et en os, en encre et en papier, ces représentations plus ou moins proches du réel, sont les points de départ des chapitres du spectacle.

Première étape de travail, sorte de journal de bord, une ossature (!) du projet.

Conception, chorégraphie, interprétation : Caroline ALLAIRE
Conception, gravures, dessins, impressions : Marianne DINEUR